La semaine dernière, j’ai expliqué ce qu’est un bassin rétroversé (PPT, posterior pelvic tilt), alors cette semaine, on met en lumière l’opposé : le bassin antéversé (APT, anterior pelvic tilt).

Un bassin antéversé, vous l’aurez deviné si vous avez lu mon post la semaine dernière, c’est quand l’arrière du bassin est plus haut qu’en position neutre, et l’avant du bassin plus bas.
En termes plus simples : c’est lorsqu’on cambre le bassin.

(Les images proviennent de mon post Instagram.)

Si vous avez déjà fait les postures du chat et de la vache dans un cours de yoga, alors dans la posture de la vache, le bassin est antéversé. Ou encore, lorsqu’on est allongé au sol et qu’on soulève le bas du dos en gardant les fesses au sol.

EST-CE QUE C’EST UN PROBLÈME ?

Le problème survient quand le bassin reste dans cette position de façon chronique, à cause d’une tension trop forte dans les muscles à l’avant des hanches et du bas du dos, couplée à des abdos et fessiers trop faibles.

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES ?

L’exagération de la courbe au niveau des lombaires crée une forte tension dans les muscles du bas du dos. Si vous avez souvent mal au dos quand vous restez trop longtemps debout, ça pourrait bien en être la cause.

COMMENT ÇA ARRIVE ?

Encore une fois, des années de mauvaise posture et de position assise trop fréquente tendent à raccourcir les muscles fléchisseurs de la hanche et affaiblir les fessiers.

Je le vois aussi souvent chez les femmes enceintes, parce que le poids du bébé tire les lombaires vers l’avant.

ET COMMENT ON LE CORRIGE ?

On étire les hanches et le bas du dos ! Et on renforce les fessiers et les abdos.

BESOIN D’AIDE ?

Si vous pensez que vous avez un bassin antéversé et que vous aimeriez améliorer votre posture et la santé de votre dos, envoyez-moi un message privé, ou bookez directement un appel Zoom !

On pourra prendre un moment pour discuter de votre situation et voir comment je peux vous aider 😊